En juillet 2019, C9 Hotelworks – une agence de consulting pour les hôtels et investisseurs – a publié un rapport sur la situation actuelle du tourisme à Koh Chang, basé sur les derniers chiffres et données disponibles du ministère du Tourisme de Thaïlande.

Bien que ce rapport soit très intéressant pour les professionnels de l’hôtellerie et les hôteliers, il fournit également des informations intéressantes aux investisseurs qui souhaitent se tourner vers Koh Chang, Koh Kood et Koh Mak, car l’activité touristique et le marché de l’immobilier vont de pair.

Croissance du tourisme international et national

Tout d’abord, nous apprenons dans ce rapport que le tourisme à Koh Chang se porte bien, avec 1,29 million de visiteurs en 2018 enregistrés dans les hôtels et guesthouse de l’île, – ce qui représente 99% des visiteurs dans toute la province de Trat. Nous pouvons en déduire que le gouvernement de la province de Trat a tout intérêt à améliorer les infrastructures de l’île afin de consolider et d’augmenter cet afflux.

Nous y apprenons également qu’au cours de la dernière décennie (2008 – 2018), le tourisme à Koh Chang a connu une croissance régulière et constante de 7,6% par an (méthode de calcul : taux de croissance annuel composé), également répartis entre le marché international et le marché intérieur (respectivement 7,6% et 8,4%), avec une croissance très notable du marché chinois (plus de détails ci-dessous).

Le taux d’occupation global des hôtels ainsi que les dépenses moyennes par personne, affichent également une croissance constante :

Entre autres choses, une information intéressante concerne la répartition annuelle du tourisme à Koh Chang entre visiteurs thaïlandais et étrangers, près de 70% des visiteurs étant de nationalité thaïlandaise :

Les Grandes Tendances du Tourisme à Koh Chang

Cette information ne surprendra personne parmi ceux qui vivent ou travaillent déjà à Koh Chang, mais c’est toujours utile de le rappeler pour ceux qui envisagent de s’installer à Koh Chang : l’économie de l’île, essentiellement touristique, est ultra saisonnière.

Ci-dessous certaines statistiques détaillées très intéressantes :

Cela met en évidence la différence entre le comportement des touristes nationaux et internationaux : alors que le tourisme atteint son apogée entre décembre et mars (période généralement appelée « haute saison », pendant laquelle les hotels atteignent un taux d’occupation proche de 100%), nous pouvons voir que les touristes thaïlandais ne voient pas d’inconvénient à venir durant ce que l’on appelle la « basse saison », notamment a partir du festival de Songkran (mi-avril).

Enfin, le tableau ci-dessous confirme ce que tout le monde a ressenti ces dernières années : le marché chinois est en train d’exploser à Koh Chang, classant les chinois sur le podium en termes de visiteurs étrangers sur l’île :

Le rapport nous rappelle également que le projet de construction de route au sud de l’île est toujours attendu, sans aucun élément supplémentaire.

Nous espérons que cela aidera certains de nos lecteurs à franchir le dernier pas et à venir investir et vivre à Koh Chang – petit bout de paradis sur Terre.